Vous êtes ici

Outils : share

Traditions

La Bouvine

Du labeur quotidien au folklore d'aujourd'hui
S'il vous arrive de passer par Marsillargues en été, vers 12h ou 19h vous serez surpris de découvrir, certains jours, des taureaux entourés de chevaux galopant allègrement dans les rues de nos villes et villages méridionaux. Ne soyez pas étonné, vous assistez à une Abrivado (à I2h) ou une Bandido (J9h), coutume locale héritée du temps où le moteur à explosion n'en était qu'à ses balbutiements. Il s'agit pour les Gardians à cheval d'emmener six Bious de la manade vers les Arènes où se déroulera dans l'après-midi une Course Camarguaise.
À la fin du spectacle, lorsqu'ils auront défendu avec brio les Attributs qui ornent leur front et leurs belles cornes effilées face aux Raseteurs déchaînés, les Gardians les ramèneront vers leur Terre (Bandido).
 


La COURSE CAMARGUAISE commence.
Une première sonnerie annonce la sortie du taureau, la porte du toril s'ouvre, soudain le Biou jaillit majestueux et plein de fougue. Durant une minute les hommes en blanc apprécient le Cocardier tandis qu'il prend ses marques sur la piste.
Puis la seconde sonnerie retentit autorisant les Raseteurs à effectuer leurs Rasets équipés d'unpetit peigne en acier, le Crochet.

 

 


Le CROCHET : Petit peigne en acier permettant aux raseteurs d'ôter les divers attributs. Il est spécialement conçu afin de ne pas blesser l'animal

MANADE : C'est un troupeau de taureaux de plus de cinq tètes, ce terme s'étend sur la propriété et les pâturages des bêtes. Le propriétaire d'une Manade est le Manadier.

ATTRIBUTS (Les ) : Constitués d'étoffes de laine et de ficelles, ils sont disposés sur la base des cornes et sur le front du taureau. Ils sont primés en surenchères durant les quinze minutes que dure la course pour chaque taureau.

L'ABRIVADO : (L’arrivée en occitan)
Action de partir de la Manade en direction des Arènes.

La BANDIDO : (Relâcher en occitan)
Action de partir des Arènes en direction des près (Manade).

ATTRAPAÏRES (Les ) : Ils font parti intégrante des Abrivado et Bandido. Le Jeu est d'attraper les Bious à main nues au milieu des chevaux et de les immobliser quelques secondes.

BIOU : Bœuf en occitan. Aujourd'hui on l'emploie plus couramment pour indiquer le Taureau.

GARDIAN : Gardien de vaches, c'est lui qui soigne et donne à manger aux bêtes. Sur son cheval Camarguais il trie, au milieu de la Manade, les taureaux qui composeront la Course.

Le RASET : Action de passer au plus près devant la tête du taureau, pour ajuster au mieux son coup de crochet.

Le RASETEUR : Toujours en blanc, il doit ôter le maximum d'attributs pour marquer des points. Il en empoche les gains à la fin de chaque Course.
Il peut arriver au cours de grandes actions ou devant la bravoure d'un taureau que l'air de Carmen (Opéra de Bizet) retentisse, il s'agit d'un hommage rendu au courage du BIOU et des hommes qui s'affrontent pour notre plus grand plaisir.