Vous êtes ici

Outils : share

Risques majeurs

Afin d'être contacter par nos services en cas d'alerte inondation ou autre danger, veuillez vous inscrire directement sur le lien suivant

 

 

FICHE RÉFLEXE - J'AGIS POUR RESTER EN VIE

Télécharger la fiche réflexe : "j'agis pour rester en vie en cas de vigilance orange ou d'alerte pluie inondation".

 


Le PPRi

Marsillargues est soumise au risque d'inondation. La prévention de ce risque fait l'objet d'un Plan de Prévention du Risque Inondation ( PPRI ) approuvé par le Préfet le 19 août 2009.

Les Plans de Prévention des Risques Naturels ont été créés par la loi Barnier du 2 février 1995 et représentent l'outil privilégié de la politique de prévention et de contrôle des risques naturels majeurs menée par l'État. Le PPRI est un outil essentiel pour maîtriser l'urbanisation en zones inondables, permettant ainsi de limiter l'exposition aux risques des personnes et des biens.

 

Qu'est ce qu'un PPRI ? A quoi sert il ?

Le PPRI est un document réglementaire approuvé par le Préfet, après consultation des administrations compétentes en matière d’urbanisme et du conseil municipal suivie de l’enquête publique. Il a pour objectif principal d'établir une cartographie des zones à risques et de règlementer ces zones notamment en :

  • interdisant les nouvelles implantations humaines dans les zones les plus dangereuses et de les limiter dans les autres zones inondables ;
  • prescrivant des mesures pour réduire la vulnérabilité des installations et constructions y compris existantes et pour ne pas nuire à l’écoulement des eaux et préserver les zones d’expansion des crues.

Le PPRI est un document qui met en évidence les zones à risques, réglemente l'aménagement et les usages du sol et définit des mesures pour réduire la vulnérabilité des enjeux (personnes,biens et activités).

Il s'agit d'une servitude d'utilité publique qui s'impose à tous : particuliers, entreprises, collectivités et État.

 

Quelle est sa portée, ses conséquences ?

Le PPRI peut, par exemple, interdire l'extension d'une construction ou au moins la soumettre à des prescriptions comme le maintien de la libre circulation des eaux. Il peut aussi imposer des travaux de réduction de la vulnérabilité sur le bâti existant : pose de batardeau, création d'espaces refuges, protection de certains équipements. Ces travaux peuvent être financés par le fonds de prévention des risques naturels majeurs.

Le PPRI instaure également pour les propriétaires et bailleurs une obligation d'information de leurs acquéreurs et locataires en matière de risques mais aussi sur les dommages ayant fait l'objet de déclarations « catastrophes naturelles ».

Cible : le maire / Délai : tous les 2 ans

Conformément à l'article L125-2 du code de l'environnement, le maire doit délivrer au moins une fois tous les deux ans auprès de la population une information sur les risques naturels,  ar tous moyens laissés au libre choix de la municipalité (bulletin municipal, réunion publique, diffusion d’une plaquette...). A cette occasion, le risque d'inondation et les dispositions contenues dans le présent PPRI devront être évoqués. Enfin, les communes doivent enfin se doter d'un plan communal de sauvegarde.

 

La région tient à votre disposition une plaquette PPRI


Documents à télécharger

La réduction de la vulnérabilité face aux inondations Télécharger
Règlement PPRI de Marsillargues Télécharger
Rapport de présentation Télécharger
Recueil des textes officiels Télécharger
Annexes cartographiques Télécharger
 Dossier Communal d'information des acquéreurs et locataires de biens immobliers
sur les risques naturels et technologiques majeurs :
Télécharger


 

 

 

 

 

 

Cartes de vigilance

Carte de vigilance Météo Carte Vigicrues

 

 

 

 

 

 


 

Plan Communal de Sauvegarde
Qu’est-ce qu’un Plan Communal de Sauvegarde ?
Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS), est un instrument de planification et d’organisation communale qui a pour objet d’anticiper les situations dangereuses afin d’assurer la protection et la mise en sécurité de la population. Le PCS permet de préparer les acteurs impliqués dans la crise pour diminuer au maximum les incertitudes et actions improvisées.

Voir le PCS de Marsillargues

Il se présente sous la forme de 3 documents papiers :

  • Un dossier opérationnel de gestion de crise
  • Un dossier synthétique permettant ainsi une large diffusion
  • Un rapport d’élaboration, qui est un document interne de la mairie, explicitant certains points de mise en œuvre.

Le PCS est élaboré sous la direction d’un comité de pilotage communal en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux afin de garantir son appropriation par la commune. Il doit être testé régulièrement et remis à jour constamment. Il doit faire l’objet de campagnes d’information et de diffusion auprès de la population locale.


Plan Vidourle

Description et mise en place
Le ministère de l’Écologie a retenu, le 19 juin 2003, parmi 135 projets, le projet présenté par le Syndicat Interdépartemental d’Aménagement du Vidourle comme projet pilote reconnu au plan national.
Ce projet a également été validé par des Experts de l’ICAT (Instance de Conseil et d’Appui Technique ) pour la Prévention des risques naturels, le 30 Novembre 2006.

Ce projet d’intérêt général a pour rôle :

  • De prévenir et de sensibiliser les populations des risques d’inondation (information et formation du public au risque d’inondation notamment dans les écoles).
  • D’améliorer la gestion de crise grâce à l’annonce des crues et la mise en place de Plans Communaux de Sauvegarde (amélioration de la prévision et de l’alerte).
  • De réduire la gravité des inondations par des ouvrages de rétention des eaux en amont des versants et par une gestion de l’expansion des crues privilégiant la protection des lieux habités (notamment les centres urbains).
  • De maîtriser l’urbanisation en zone inondable et de réduire la vulnérabilité.

Télécharger la plaquette